Imam Mahdi

Posté le 9 septembre 2014 par mouvementdessarrasins dans Non classé

 

Imam Mahdi imam-shia-islam-28008928-288-249

Tout ce qui est dit sur le Khalifa en Irak est un pure mensonge.

Le prophète Mouhamad, à lui bénédiction et salut, nous avait prévenu sur l’arrivée de l’Imam Mahdi Moutadar.

Il s’appellera tout d’abord comme le prophète, paix et salut sur lui, Mouhammad Ibnou AbdAllah.

Donc le père du Mahdi s’appellera AbdAllah.

Il s’appellera Muhammad ibn Abdullah ; selon un des hadiths du Prophète : « Le Mahdi portera le même nom que moi, et son père aura le même nom que celui de mon père (Abdullah) ». Selon un hadith du Prophète Mouhamad rapporté par Al-Tirmidhî : « S’il ne restait qu’un jour avant la fin de ce monde, Allah allongerait ce jour jusqu’à ce qu’une personne de ma famille, dont le nom sera le même que le mien, gouverne le monde. »

Généalogie :

- Le Prophète Muhammad, Patriarche

- Ali ibn Abi Talib et Fatima Zahraa

                                   Ali, le 1er Imam. Abū al-H̩asan ʿAlī ibn Abī T̩ālib (v. 600 – 661) (en arabe : أبو الحسن علي بن أبي طالب, en persan علی پسر ابو طالب), souvent désigné simplement par son prénom Ali (ʿAlī) est le fils d’Abû Tâlib, oncle du prophète Muhammad, paix et bénédiction sur lui. Notre prophète Muhammad l’a élevé et protégé comme son propre fils après la mort de son grand-père ‘Abd al-Mottalib. Ali est né vers 600, à La Mecque (actuelle Arabie saoudite), une dizaine d’années avant le début de la mission prophétique de Muhammad. Il a été à la fois le protégé, le cousin, le disciple et le gendre de Muhammad en épousant sa fille Fâtima, née de sa première épouse Khadija en 622. Il est le 4ème khalifa de l’islam.

A la mort de Muhammad en 632, le premier calife est Abou Bakr  Alseddik  Le véridique, qui poursuit la conquête de la péninsule Arabique. À sa mort en 634, son premier ministre Omar lui succède. Celui-ci conquiert la Palestine, la Mésopotamie, l’Égypte et la Perse ; en 644, il est poignardé par un ancien esclave perse. Avant de mourir, il désigne un comité de six personnes qui devront choisir parmi eux le troisième calife. Ce sera Othman (644-656). Le quatrième calife est donc Ali (656-661). Ces quatre premiers califes sont nommés « les califes bien guidés »

- Hassan, le 2e Imam

- Hussein, le 3e Imam

- Ali Zayn al-’Âbidîn al-Sajjâd, le 4e Imam (fils de Hussein)

- Mohamed Al-Bâqer, le 5e Imam (fils de Zayn al-’Âbidîn)

- Jafar Al-Sâdiq, le 6e Imam (fils de Mohamed Al-Bâqer)

- Moussa al-Kâdhim, le 7e Imam (fils de Jafar Al-Sâdiq)

- Ali Al-Redhâ, le 8e Imam (fils de Moussa al-Kâdhim)

- Mohamed Al-Jawâd, le 9e Imam (fils de Ali Al-Redhâ)

- Ali Al-Naqî, le 10e Imam (fils de Mohamed Al-Jawâd)

- Hassan al-’Askarî, le 11e Imam (fils de Ali Al-Naqî)

- Muhammad Al-Mahdî, le 12e Imam et dernier successeur du Prophète Muhammad.

L’Imam Mahdi, le véridique sera un descendant inchaAllah de Hassan al Askari.

Or celui qui se proclame lui-même Calife s’appelle Ibrahim Abou Bakr Al Baghdadi. Donc, il y a un problème à la source.

Le vrai nom de Abu Bakr Al-Baghdadi est « Simon Elliott », de père et mère juifs.

Le prétendu « Eliott » a été recruté par le Mossad israélien pour une année au cours de laquelle il a été formé à l’espionnage et sur le terrain pour conduire une stratégie destructrice des sociétés arabes et islamiques.

Ces informations ont été attribuées à Edward Snowden et publiées par les journaux et autres sites Web : le chef de l’ »État islamique », Abou Bakr Al-Baghdadi, a coopéré avec les services secrets américains, britanniques et israéliens afin de créer une organisation terroriste capable d’attirer des extrémistes du monde entier en un seul endroit.

Source : Radio-ajyal.com


Une autre source corrobore ces propos, le site Egy-press :

Avec photo à l’appui, une bombe médiatique iranienne découvre la vraie identité de l’émir DAASH le sioniste.

Le services secrets de renseignements iraniens découvrent la vraie et entière identité de l’émir DAACH, qui est connu sous le nom de Abu Bakr Al Baghdadi ; son vrai nom est Shimon Elliot. Son rôle au Mossad : agent secret dans l’espionnage sioniste. Son faux nom : Ibrahim ibn Awad ibn Ibrahim Al Badri Arradoui Al Hoseini.

Le plan : rentrer dans le cœur militaire et civil des pays qui sont déclarés comme une menace pour Israël afin de les détruire pour faciliter, par la suite, la prise de pouvoir de l’État sioniste sur toute la zone du Moyen-Orient afin d’établir le Grand Israël.

 

grand_israel

La page d’un site yéménite relaye aussi l’information :

Je rappelle ce flash d’information important, très sérieux et très dangereux :

Une source des médias iraniens a été en mesure de détecter et de prouver l’identité du chef de l’État islamique (Daash).

Le sujet important est que le vrai nom de Abu Bakr Al-Baghdadi est « Simon Elliott », né de père et mère juifs.
Le soi-disant Calif « Eliot » a été recruté dans le Mossad israélien durant une année au cours de laquelle il a combattu et suivi des nombreux exercices militaires et passé beaucoup de tests même sur le terrain pour pouvoir conduire une action dévastatrice sur la vie et la pensée arabe et islamique.

Les fuites de Snowden auraient confirmé son rôle d’agent secret publiées par de nombreux journaux et sites Web. Le chef de l ‘« État islamique de l’Iraq et du Levant », Abou Bakr Al-Baghdadi, aurait été en coopération avec la CIA et les services secrets britanniques dans le but de créer une organisation terroriste capable d’attirer des extrémistes du monde entier pour les coordonner en un seul endroit.

A mon avis et je le répète, ce n’est qu’un avis. Ce groupuscule, qui tue des musulmans, des frères chrétiens et juifs, qui sème le désordre, qui crée la fitna au sein de la oumma est clairement financé par les pétrodollars. Le but étant de démanteler tout le proche orient et bien au delà…afin de satisfaire les apprentis sorciers du nouvel ordre mondial.
Redessiner la carte des pays arabos musulmans, en créant d’autres frontières et surtout en divisant au maximum les pays arabes, il suffit de voir comment fut déchiqueté l’Irak ou encore la Lybie.
Le Prophète Mohammed (Paix et salut à son âme)nous a prévenu, c’était une de ses plus grande inquiétude que la division de notre oumma et la mort d’une majorité d’arabes.
Si ce groupe œuvrait pour le bien des musulmans et était aussi puissant alors pourquoi n’a t’il pas réussi à libérer l’Irak de l’occupation américaine ? Ce groupe créé de toute pièce, financé et téléguidé n’est que le bras armé des sionistes, qui mettent en œuvre leur plan diabolique de domination.

El Mahdi (arabe : mahdīy, مَهْديّ, « personne guidée (par Dieu) ; celle qui montre le chemin ») ou le Mahdi Mountadhar (arabe : المهدي المنتظر, « le guide attendu ») ou le Khalifat Allah (« Roi élu par Dieu ») est le « sauveur » attendu des musulmans qui devrait apparaître à la fin des temps tel qu’annoncé par certains hadiths.

 

L’Imam Mahdi sera un sauveur alors que ce groupe qui égorge et décapite sans pitié vient plutôt faire du mal à la communauté musulmane.

Les musulmans ne reconnaissent pas cet Etat comme Etat Islamique. Islam signifie la paix et non la terreur.

Le Mahdi apparaîtra durant les derniers jours de l’existence du monde et serait un signe majeur de la fin des temps. Sa venue précèderait la seconde venue de Jésus sur terre qui est le Messie (arabe : مَسيح, masīḥ3, « oint ; consacré ; messie »).

« (Rappelle-toi,) quand les Anges dirent : « Ô Marie, voilà que Dieu t’annonce une parole de Sa part : son nom sera « al-Masih » « ‘Issa », fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés de Dieu » »

— Le Coran, « La famille d’Imran (Al-Imran) », III, 45, (ar) آل عمران.

 

Ce serait donc deux personnes distinctes mais elles travailleraient ensemble pour combattre le mal et instaurer la justice sur la terre. C’est le Mahdi qui devrait apparaître en premier ; après un règne de plusieurs années au cours duquel il aura réunifié la nation islamique divisée, Jésus apparaîtrait « descendant du ciel soutenu par deux anges« . Jésus vaincrait « le faux messie » (l’antéchrist) appelé Dajjal (arabe : المَسيح الدّجّال al-masīḥ ad-dajjāl), l’antéchrist que certainsassimilent à la bête (arabe: دابّة dābba, « bête ») apocalyptique du Coran, appelée « l’espionne » par la tradition (arabe : جسّاسة jassāsa) (Le Coran, « Les fourmis (An-Naml) », XXVII, 82, (ar) النمل). C’est Jésus qui serait censé venir à bout de ce faux messie. Ensuite, Jésus et le Mahdi resteraient sur terre pendant quelque temps. Par ailleurs, une tombe serait prête à côté de celle de Mouhamad dans la Masjid al-Nabawi à Médine.

D’après d’autres hadiths les caractéristiques du Mahdi seraient :

  • Il ressemblera moralement et non en nature au Prophète Mouhamad.
  • Il aura belle allure avec un nez aquilin et un front clair5.
  • Il sera de la famille de Mouhamad.
  • Il aura un caractère semblable à celui de Mouhamad.
  • Il aura quarante ans au moment de son émergence ou aura atteint la maturité du discernement, comme Mouhamad, selon certaines sources.
  • Il recevra le Savoir grâce à Dieu au cours d’une nuit.

 

Ainsi, on peut résumer les signes sociaux, annonciateurs du Sauveur Attendu comme suit:

1- La prédominance de l’injustice et de l’iniquité;

2- La renaissance de la vie, des mœurs et des croyances de l’obscurantisme anté-islamique;

3- Le progrès scientifique remarquable;

4- Les guerres et les troubles destructeurs, qui vont de pair avec l’absence de sécurité et de paix;

5- L’apparition d’imposteurs et de faux réformateurs;

6- La cherté de la vie et la détérioration de la situation économique;

7- L’apparition de mouvements de réforme, de dirigeants et de courants réformateurs qui aplanissent le terrain pour l’accueil du Sauveur.

 

«Le Mahdî ne sortira que lorsqu’un tiers des gens auront été tués et un autre tiers morts et que le troisième tiers aura survécu».

Selon un hadîth rapporté par al-Çadûq et attribué à l’Imam al-Kâdhim (p):

«Deux signes annonceront la venue d’al-Mahdî, qui démentiront les calculs des astrologues: une éclipse lunaire qui se produira le 5 du mois (lunaire) et une éclipse solaire, le 15, ce qui ne s’était produit depuis la descente d’Adam (p) sur la terre».

Notons enfin que les hadîths qui évoquent la venue d’al-Mahdî affirment qu’il surgira à la Mecque, qu’il y proclamera son Imamat et la constitution de son État, et que les gens lui prêteront serment d’allégeance à l’endroit situé entre le Rukn et le Maqâm au Masjid al-Harâm.

 

 

Le Mahdî tant attendu !

 

 

Selon ‘Abd Allah ibn Mas’ûd, le Prophète (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam) a dit : « S’il devait rester un seul jour sur terre, Allah le prolongerait afin de faire venir un homme issu des miens (ou de ma famille). Il porte le même nom que le mien, et son père a le même nom que mon père. Il répandra l’équité et la justice sur terre comme il y fut répandu l’iniquité et l’injustice. »[1]

D’après Abû Dâwûd, ‘Âlî (radiyoull-Lahu `anh) s’est exclamé en regardant el Hasan : « Mon fils que voici, est un Sayyid (maître) comme le Prophète (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam) l’a appelé. Un homme qui sortira de sa descendance, aura le même nom que votre Prophète. Il ressemblera moralement à lui non physiquement. Il répandra la justice sur terre. » [2]

Selon Abû Sa’îd (radiyoull-Lah `anh) également, le Messager d’Allah (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam) a dit : « Le Mahdî fera partie des miens : il aura le front large et le nez aquilin. Il répandra l’équité et la justice sur terre comme il y fut répandu l’iniquité et l’injustice. Il régnera sept ans. »[3]

 

Toujours d’après Abû Dâwûd, selon Um Salama, le Prophète (`aleyhi salatu wa salam) a dit : « Il y aura des divisions à la suite de la mort d’un Khalife. Un des habitants de Médine se sauvera alors vers la Mecque. Certaines gens de la ville l’emmèneront malgré lui pour lui faire allégeance entre le coin de la Pierre noire et le Maqam d’Ibrahim. Une armée venue du Shâm sortira contre lui. La terre s’écroulera sous leurs pieds à el Baïda entre La Mecque et Médine. À cette nouvelle, les Abdâl (substituts) du Shâm et les clans d’Iraq viendront lui faire allégeance. Puis, un homme de Quraïsh fera son émergence. Ses oncles maternels seront issus de la tribu de Kalb. Il fera sortir une armée contre eux qui leur fera subir une défaite… malheureux est celui qui ne participera pas au butin de Kalb. Cet homme partagera les richesses entre les musulmans, et il fera appliquer la Tradition du Prophète au milieu d’eux. Il répandra l’Islam aux voisins de la terre. Son règne durera sept ans. Il mourra ensuite et les gens prieront sur sa dépouille. »[4]

Une autre version parle de neuf ans. Selon Um Salama, j’ai entendu dire le Messager d’Allah (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam) : « Le Mahdî sera de ma progéniture, l’un des descendants de Fâtima. »[5] Selon Jâbir, le Messager d’Allah (`aleyhi salatou wa salam) a déclaré : « ‘Issa le fils de Mariam ()descendra sur terre. Le Mahdî leur émir lui dira : « Viens présider la prière ! 

-               Non ! Répondra-t-il, vous êtes les émirs les uns des autres par honneur de la part d’Allah envers cette communauté. »[6]

 

Il existe quatre opinions différentes au sujet de la personne du Mahdî :

 

Premièrement : une tendance considère que ‘Îsâ ibn Mariam serait le Mahdî. Celle-ci fonde son opinion sur le Hadith : « Il n’y a pas d’autre Mahdî qu’‘Îsâ ibn Mariam. » Cependant, il n’est pas authentique. Quand bien même il le serait, il ne constitue pas un argument en sa faveur. Jésus en effet est simplement considéré comme le plus grand Mahdî qui soit dans la période entre la mort du Messager d’Allah et la fin du monde. Certains Propos prophétiques expliquent que le Messie redescendra sur terre à Manâra el Baïdhâ au nord de Damas et qu’il fera appliquer (ou sera légiféré par NDT) le Coran. Il combattra les juifs et les chrétiens et abolira le tribut. Les autres religions vont ainsi périr à cette époque. C’est pourquoi, Il est pertinent de dire qu’il n’y a réellement pas d’autre Mahdî que lui, mais cela ne remet nullement en question l’existence d’un autre Mahdî. Cela revient à dire par exemple qu’il n’y a d’autre savoir que le savoir utile ou encore qu’il n’y a d’autre argent en dehors de celui qui préserve son possesseur. Il est en outre possible de dire que ‘Îsâ est le Mahdî dans le sens où il est un Mahdî parfait et immunisé de l’erreur.

 

Deuxièmement : le Mahdî serait l’un des gouverneurs abbassides qui porta ce nom et qui mourut  il y a fort longtemps. Les partisans de cette tendance s’inspirent du Hadith rapporté par Ahmed dans son recueil el Musnad. Selon Thawbân en effet, le Messager d’Allah (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam) a dit : « Si vous voyez des étendards noirs venir de Khurâsân, alors allez à leur rencontre même si vous deviez pour le faire, marcher à genoux sur la neige, car dans leurs rangs il y aura el Mahdî le Khalife d’Allah. »[7] Ce Hadith ne signifie pas que ce fameux Khalife abbasside soit le Mahdî effectif. Il signifie tout au plus qu’il fut un Mahdî parmi tant d’autres. Cette qualité s’accole même mieux à ‘Omar ibn ‘Abd el ‘Azîz. Le Message d’Allah (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam) a dit en effet : « Attachez-vous à ma Tradition et à celle des Khalifes éclairés (Râshidîne) bien guidés (Mahdîyyîne) après moi. » Selon l’une des deux tendances de l’Imam Ahmed, ‘Omar ibn ‘Abd el ‘Azîz compterait parmi ces derniers. Nul doute en tout cas qu’il fut un Khalife à la fois éclairé et bien guidé. Cela ne fait pas de lui le Mahdî annoncé pour la fin des temps qui représentera le bien et la lumière à l’image du Mahdî el Muntadhar ou qui représentera le mal et les ténèbres à l’image du Faux Messie. D’autres imposteurs en effet vont parcourir les époques avant l’avènement du Grand Imposteur, proche d’un autre grand événement qui est la venue du Mahdî bien guidé.

 

Troisièmement : il sera un homme de la famille du Prophète (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam), de la descendance d’el Hasan ibn ‘Ali plus exactement. Il viendra à la fin des temps, à une époque où l’injustice régnera sur toute la terre. Il fera régner alors la justice entre les hommes conformément à la plupart des hadiths qui existent sur la question. Le fait que cet homme soit de la postérité d’el Hasan (radiyoull-Lahu `anhou) nous donne une indication subtile. Le petit-fils du Prophète (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam) en effet a sacrifié le Khalifat pour Allah. En récompense, Allah donnera le Khalifat à l’un de ses descendants qui fera régner la justice. Selon une Loi universelle, quiconque délaisse une chose en vue de plaire au Seigneur, sera gratifié (lui ou l’un des membres de sa descendance) en retour par une chose bien meilleure. Quant à el Husaïn (radiyoull-Lahu `anhu), il a voulu le Khalifat et il a même combattu pour l’avoir, mais il en fut privé et Allah est plus savant ![8]

 

Selon Abû Umâma el Bâhilî, le Messager d’Allah (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam) nous a fait un sermon au cours duquel il nous a mis en garde contre l’Antéchrist qui a occupé la plupart de son discours. Il a dit entre autres : « Médine éjecte ses souillures comme le soufflet éjecte les déchets du fer forgé. Ce jour-là s’appellera le jour de la Séparation (ou de la Délivrance). » Um Shuraïk la fille d’Abû el ‘Akr l’interpella en ces termes : « Ô Messager d’Allah ! Où seront les Arabes à cette époque ?

-          Ils seront peu, répondit-il et la plupart d’entre eux se trouveront à Jérusalem. Leur chef [le Mahdî] sera un homme pieux. »[9]

 

Quatrièmement : les Rafidhites Imamites ont une quatrième opinion sur la question. Selon eux, le Mahdî n’est autre que Mohammed ibn el Hasan el ‘Askarî dont ils attendent la parousie (le retour). Son ancêtre est pourtant el Husaïn ibn ‘Alî au lieu d’el Hasan. Il serait l’Imam caché qui serait entré enfant en « occultation », en se cachant dans la galerie souterraine de Sâmirâ, il y a de cela plus de 500 ans (actuellement 12 siècles NDT.). Personne ne l’a vue depuis ce jour et ne reçoit de lui aucune nouvelle ni aucun commandement. Pourtant, les « chiites » attendent sa venue tous les jours. Ils se tiennent à cheval à l’entrée de la galerie où il aurait disparu et d’où ils lui demandent inlassablement de sortir à eux en s’écriant : « Viens ! Ô notre maître ! » Ensuite, ils retournent chez eux tous dépités.

 

Quant au Mahdî du Maghreb, il s’incarne en la personne de Mohammed ibn Tûmart qui était un grand menteur et un tyran. Il a rendu licite de verser le sang des musulmans, de prendre leurs femmes, de capturer leurs enfants, et de s’emparer de leurs biens. Il était largement plus mauvais qu’el Hajjâj ibn Yûsuf. Il dissimulait ses complices dans des tombes afin de dire aux visiteurs que leur maître était le Mahdî annoncé par le Prophète (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam). Le soir, il faisait enfouir sous la terre ses propres complices devenus les témoins embarrassants de sa supercherie. Il donna à ses adeptes le nom de Jahmiya Muwahhidûn. Ils reniaient en effet les Attributs divins tels que la Parole, l’élévation au-dessus de la création, l’établissement sur le Trône. Ils s’opposaient également à ce que les croyants puissent voir le Seigneur de leurs yeux, le Jour de la Résurrection. Il a rendu licite le sang de tous ses opposants parmi les savants et les croyants. Il se faisait appeler le « Mahdî parfait ».

 

‘Ubaïd Allah ibn Maïmûn el Qaddâh s’est fait passé également pour le Mahdî. Son grand-père était juif. Issu d’une famille mazdéenne, il revendiquait mensongèrement qu’il était affilié à Ahl el Baït (la famille prophétique). Selon lui, le Prophète (Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam) aurait annoncé sa venue prochaine. Il  a réussi à prendre de l’ampleur et fonda une dynastie formée d’athées et d’hypocrites, qui installèrent leur pouvoir dans le Maghreb, en Égypte, dans le Hijâz et le Shâm. Durant leur règne tyrannique, l’Islam se sentait étranger. Chaque héritier revendiquait la divinité. Les rois Qarmates étaient Bâtinites ; ils assumaient notamment qu’il existe une lecture ésotérique allant à l’encontre des textes exotériques ou littéralistes. Ils se cachaient derrière le Râfidhisme pour mieux répandre leur athéisme. Leur règne perdura jusqu’au jour où Allah délivra les musulmans de leur joug par les mains de Salâh e-Dîn, Yûsuf ibn Ayyûb.

 

Les partisans d’ibn Tûmart ont leur Mahdî, les Rafidhites Imamites attendent leur propre Mahdî, les qarmates ont le leur. Chacune de ses sectes espère que son faux Mahdî soit le vrai Mahdî annoncé par le Prophète (`aleyhi salatu wa salam). Les juifs attendent également un « sauveur » qui viendra à la fin des temps pour faire régner leur religion sur toutes les autres nations et pour leur rendre leur puissance. Les chrétiens attendent également le Messie qui devrait venir le Jour de la Résurrection afin de faire régner la loi chrétienne et d’abolir les autres religions. Leur symbole proclame en effet qu’il est le : « Dieu venu de Dieu, engendré et non créé, d’une même substance que le Père,… il est monté aux cieux où il siège à la droite du Père. De là, il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts et son règne n’aura pas de fin. »

 

Ainsi, les trois grandes religions attendent un Mahdî. Soixante-dix mille juifs suivront l’Antéchrist à la fin des temps. D’après le Musnad de l’Imam Ahmed en effet : « Les juifs et les femmes seront les plus nombreux adeptes du Faux Messie. » Quant aux Messie que les chrétiens attendent, il va certes redescendre, mais uniquement pour casser la croix, tuer le porc, et faire disparaître toutes les confessions en dehors de l’Islam. C’est dans ce sens qu’il faut prendre le hadith : « Il n’y a pas d’autre Mahdî qu’‘Îsâ ibn Mariam. »

 

 

Extrait du livre : el Manâr el Munîf d u grand savant ibn el Qayyim el Jawziya (p. 141-154).


[1] Rapporté par Abû Dâwûd (4282) avec une chaîne de transmission jugée Hasan (bonne). Voir : el Mahdî el Muntazhar de ‘Abd el ‘Alîm el Bustawî (269-278)

[2] Rapporté par Abû Dâwûd (4290) avec une chaîne de transmission jugé faible (Dha’îf). Voir : el Mahdî el Muntazhar (2/347-349).

[3] Rapporté par Abû Dâwûd (4/106).

[4] Rapporté par Abû Dâwûd (11/380-381).

[5] Rapporté par Abû Dâwûd (4/107).

[6] Rapporté par el Hârith ibn Abî Usâma dans son Musnad. La version de Muslim (156) ne mentionne pas « le Mahdî ».

[7] Voir el Mahdî el Muntazhar (1/158-162).

[8] L’auteur ne cherche pas à dénigrer le petit-fils du Prophète (r) à travers ce constat. El Husaïn n’avait aucune intention pernicieuse dans sa quête du khalifat, il n’avait d’autres ambitions que de réformer l’ordre établi. S’il a commis une erreur d’interprétation, il ne peut en être que récompensé comme tout Mujtahid. (N. du T.)

[9] Rapporté par ibn Mâja (4077). Sheïkh el Albani l’a considéré faible dans Dha’îf Sunan ibn Mâja (1359/2). [D’autres analyses de Sheïkh el Albani permettent de considérer bon ce Hadith en regard de certains Hadith-Témoins qui viennent le renforcer, à l’exception toutefois de certains passages qui, faute d’avoir sous la main d’autres textes pour les renforcer, restent faibles (N. du T.)]

 

Les conflits et les querelles persisteront jusqu’à CE QU’APPARAISSE UNE MAIN DANS LE CIEL et qu’une voix crie : “Le Mahdi est votre amir”.
LE SIGNE DE CE JOUR : UNE MAIN SERA ETENDUE DANS LE CIEL

sur laquelle tous les regards se porteront.
(Ahmad Ibn Hajar al-Makki (Haytami), Présages du Mahdi Attendu , Al-Qawl Al-Mukhtasar Fi alamat Al-Mahdi Al-Muntazar, p. 53)

 

hand_in_space

 

Ces hadiths transmis de notre Prophète (saas) font mention d’une “main” tendue dans le ciel qui constitue un présage de la venue du Hazrat Mahdi (as). Il semble que les querelles perdureront jusqu’alors et que Hazrat Mahdi (as) demeurera constamment un sujet de discussion.

Une photo de l’espace prise par l’observatoire de la Nasa Chandra X-Ray montre une masse d’étoiles neutrons semblables à une main se renfermant sur une autre masse d’étoiles. La photo n’est pas sans rappeler la référence à la main dans le hadith, ou comme le décrit la NASA à la “main de Dieu” initiant un phénomène céleste. (Allah est le plus savant.)

Une sorte de main formée par une masse stellaire concorde tout  à fait avec la description fournie par le hadith. La photo prise par la NASA montre en effet une main tendue vers quelque chose. En outre, rendu visible et accessible par les nombreux appareils astronomiques de point, ce phénomène céleste de l’époque du Hazrat Mahdi (as) va dans le sens des hadiths cités plus hauts.

D’après un autre hadith, il se peut que  les présages de la venue du Hazrat Mahdi (as) « se succèdent les uns après les autres tels les perles d’un collier dont le fil se serait rompu. » (Abu Huraira, Tirmidhi) Justement depuis une trentaine d’années une série d’événements défilent. Le dernier, à savoir le passage à proximité de la Terre de la comète Lulin à deux queues le 24 février 2009, coïncide avec le hadith rapporté par Imam Rabbani : « une corne à deux dents dégageant de la lumière apparaîtra à l’est ». Lui succède cet autre phénomène céleste en forme de main, à l’image d’ »une main tendue du ciel ». Ces éléments viennent prouver que Hazrat Mahdi (as) est déjà apparu et qu’il a entamé sa mission. Il sera bientôt reconnu. (Allah est certes le plus savant.)

 

Un autre présage de la venue du Hazrat Mahdi (as) révélé par Imam Rabbani s’est réalisé : l’apparition d’une comète à queue double similaire à une corne

Vous vous interrogiez à plusieurs reprises sur UN PILIER BRILLANT VENANT DE L’EST.
Sachez que

Selon ses Compagnons, le Messager d’Allah (saas) a dit : « Quand Abbasi Malik arrivera à Horasan, l’un des signes de la venue du Mahdi, UNE CORNE(1) A DOUBLE DENTS (2) REPANDANT DE LA LUMIERE (3) APPARAITRA A L’EST. »

D’après cette narration, le pilier aura deux têtes. La première naissance de ce pilier remonte à l’époque de la destruction du peuple de Noé (as). La même chose naquit quand le Prophète Abraham (as) fut jeté au feu. Elle naquit à nouveau à l’époque de Pharaon et de son peuple.

Elle naquit encore à l’époque du martyre du Prophète Jean (as).

Quiconque la voit, qu’il cherche refuge auprès d’Allah du mal de la corruption.

Cette blancheur émergeant de l’Est avait auparavant la forme d’un pilier radiant. Une courbure se dessina par la suite et elle prit alors la forme d’une corne.

Il est par conséquent probable que :

- Ce pilier est décrit comme ayant deux têtes, car les deux côtés sont fins et similaires à une dent, et il aura une tête aux deux extrémités. En effet, si une lame est aiguisée des deux côtés,

- on utilise le terme à double-tête.

Mon frère Sheikh Muhammad Takhir Badahshi vint de Confor. Il dit :

- Il y a deux têtes sur la partie supérieure de ce pilier. Elles ressemblent à deux dents, légèrement écartées.

Cela fut reconnu dans le désert.

La même nouvelle fut également donnée par une autre communauté.

Le hadith dit à propos des présages de la venue du Hazrat Mahdi (as) :

« UNE ETOILE A QUEUE (UNE COMETE) NAITRA A L’EST ET DEVERSERA SA LUMIERE. »

Cette comète est née.

- Cette étoile, cette comète, son nom proviennent probablement de ce qui suit :

- Le cours des constants va D’OUEST EN EST (4)…

La situation de cette étoile suit ce cours. Autrement dit sa tête fait face à l’est tandis que sa queue fait face à l’ouest. La longue partie blanche est à l’arrière. Par conséquent :

 

- Il est approprié de la décrire comme ayant une queue.

SON PASSAGE QUOTIDIEN VA CEPENDANT D’EST EN OUEST. (5)

Allah sait mieux la vérité.

Imam Rabbani, Maktubat, Lettre 381, p. 1184

http://www.hazretimehdi.com/images/lulin_buyuk2.jpg

 

L’apparition d’ »une corne à double dents répandant de la lumière » décrite par notre Prophète (saas) dans ce hadith constitue un signe de la venue du Hazrat Mahdi (as) à la Fin des Temps. Imam Rabbani décrit cette comète dite Lulin, qui s’est approchée au plus près de la Terre le 24 février 2009. Les détails fournis par le hadith correspondent parfaitement avec les caractéristiques de la comète Lulin, ce qui est un miracle annonciateur de la venue du Hazrat Mahdi (as).

(1)… une corne… :

Lulin se distingue des autres comètes par sa queue à l’arrière et à l’avant de son corps. Les photographies de Lulin et de ses deux queues font immédiatement songer à une corne.

 

(2)… à double dents… :

Le fait que la queue de la comète Lulin soit fourchue concorde avec le contenu du hadith.

 

(3)… répandant de la lumière… :

La lumière dont il est question dans le hadith s’assimile à la luminosité de la comète Lulin, qui excéda celle de six étoiles quand elle s’approcha de la Terre.

 

 (4) … Le cours des constants va d’ouest en est… :

Cela se réfère au mouvement des corps célestes. Cette information est en accord complet avec les découvertes astronomiques du 20ème siècle. En effet tous les corps célestes se déplacent d’ouest en est.

 

(5) … Son passage quotidien va cependant d’est en ouest.

 

Cette expression indique que la comète Lulin, contrairement à tous les corps célestes, se déplacent de l’est en ouest.

Que cette particularité propre à la comète Lulin ait été décrite il y a 1400 ans par notre Prophète (saas) comme signe annonciateur de la venue du Hazrat Mahdi (as) relève du miracle.

 

http://tinypic.com/player.php?v=qq1ijs&s=6#.VBAlXGMXSM8

http://www.youtube.com/watch?v=s4Sx9fK8xNQ

http://tinypic.com/player.php?v=316p9qv&s=6#.VBAmM2MXSM8

5 Commentaires le “Imam Mahdi”

  1. hakim

    Le voici le Mahdi et ce qu’il annonce est conforme aux écritures saintes :

    Reprenons calmement les préceptes des premier apôtres chrétiens, et mettons les en pratique ; reprenons les définitions d’anathème et d’antéchrist liés à l’Evangile :
    « Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. » 1 Jean 4.1- 3
    Ici, Saint Jean nous invite tous à réfléchir. Dans sa phrase, « confesser que Jésus Christ est de Dieu » signifie « reconnaître pour vrai que Jésus Christ est (envoyé) de Dieu. »

    C’est bien le cas du Prophète Mahomet ! En lisant le Coran, on comprend rapidement que Mahomet était un Fidèle du Christ, qu’il honorait les Prophètes qui l’ont précédé, qu’il reconnaissait Jésus comme étant le Christ né de la Vierge Marie ! Il reconnaît la Torah et l’Evangile. Plusieurs passages du Coran nous confirment explicitement cela !

    Comprenons maintenant les préceptes de Saint-paul : « Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! » Galates 1.8

    « Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème! » Galates 1.9

    Si dans sa grande sagesse, Saint Paul mettait en garde contre l’annonce d’une autre « Bonne Nouvelle », (celle annonçant le retour triomphant de l’Esprit de Vérité au sens étymologique d’Evangile), force est de constater que ce n’est pas le cas ni « en » l’Esprit de la part de Mahomet d’annoncer un autre Evangile, ni en acte, le Coran ne se substituant pas à l’Evangile, au contraire il confirme la Bonne Nouvelle (de la Victoire et Gloire du Père) apportée par le Messie, mais Mahomet a été chargé par le Tout Puissant de la livrer dans le Coran afin de servir de guide au Peuple arabe jusqu’au retour de l’Esprit de Vérité sur la Terre, « véhiculé » par la Parousie qui se bat sous l’égide de la Vérité, et attend que les Vrais et Bons Croyants le rejoignent afin d’accomplir la Volonté Divine.
    Autres références utiles : 1 Jean 2.22 2 Jean 1.7 1 Corinthiens 16.22 2 Thes 2.7-12

    Voici la démonstration selon laquelle le Coran est Saint, même si rarement bien compris par les non musulmans modérés (dans la voie du milieu préconisée), tout simplement parce que Mahomet était un Fidèle du Christ, et qu’il n’aurait pu en être autrement pour fonder la religion du peuple arabe selon la Volonté Divine.

    Le contraire serait une appréciation injuste car injustifiée au sens du Christ, de l’Evangile et des apôtres chrétiens, mais cette appréciation inique est colportée par de nombreux esprits ignorants ou méchants qui n’ont pas lu et/ou pas compris l’Esprit du Coran, ou bien souhaitent en manipuler l’interprétation à des fins sectaires.
    N.B. : Islam, au sens étymologique correspond à « que Ta Volonté soit faites sur la Terre comme aux Cieux ». L’heure du Rassemblement des Croyants a donc été confiée à un Fidèle du Christ, la Parousie, conformément aux Promesses délivrées par le Christ et confirmées pat Mahomet, et celui-ci s’appelle le « bien guidé » par sa Foi en Dieu. Qui croit en Dieu lui fait confiance comme il fait confiance en Dieu, mais la Religion de Rassemblement correspond à celle des dénominateurs communs « en » l’Esprit des Livres Saints étudiés avec amour!

    « Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres ». Apocalypse 20.12

  2. Mohammed

    Salem aleykoum wa rahmatellah wa barakatou s’en vouloir te manquer de respect mon frere tu te trompe sur l’identité du mahdi quand tu dit qu’il s’agit de l’imam askari l’imam askari paix sur lui est mort empoisonnée il ya bien longtemps. Ceux qui affirme que l’imam askari correspond au mahdi ce trompent ou disent qu’il vie dans une grotte en ocutation est va revenir source chïtes .

  3. mouvementdessarrasins

    Salamoualikoum cher frère mais je n’ai jamais dis que l’imam askari est le mahdi. J’ai juste dis qu’il fait parti de sa descendance. S’il te plait lis attentivement ce que j’ai écrit. Je vais te le répéter:

    - Hassan al-’Askarî, le 11e Imam (fils de Ali Al-Naqî)

    - Muhammad Al-Mahdî, le 12e Imam et dernier successeur du Prophète Muhammad.

    L’Imam Mahdi, le véridique sera un descendant inchaAllah de Hassan al Askari.
    Cela ne peut pas être plus clair.

    WaAllahouaêlem
    Assalamoualikoum

  4. Hakim

    Salam,

    Chers frères, vous bataillez sur des détails sans importance, la famille de sang de l’imam Mahdi sera tout sauf ce que vous pensez.
    Ce n’est pas à ses liens familiaux qu’il faudra le reconnaître, mais à son enseignement, digne de la sagesse de Jésus, de Mohamad (psl) et des prophètes en général.

    A ce propos je vous invite à lire certaines déclarations et courriers adressés aux dirigeants des peuples, par un homme dont les critères correspondent à nos attentes :
    http://2012-labonneversion.blogspot.fr/p/presentation-du-blog-conseils-de.html

Répondre

D'autres nouvelles

Non classé

Théologiens référents de l’Islam

Théologiens référents de l’Islam

  Sourate 21 Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. AL-ANBIYA ...

La Loi de Dieu et ses règles

Depuis la création du premier Homme Adam : عليه السلام‎, ...

Récit et histoires de convertis à l’Islam

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam_en_France   http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=listing&vPart=76   http://www.islamrappel.com/article-histoires-de-convertis-a-l-islam-38424787.html               Crois-tu en l’existence du mal ? Un professeur universitaire défia ses étudiants ...

Infos news Islam

  http://www.topislam.org/ http://oumma.com/ http://www.islametinfo.fr/ http://www.saphirnews.com/ http://www.islam-informations.net/ http://journaldumusulman.fr/ http://www.islamreligion.fr/ http://www.islamic-news.info/ http://islamqa.info/fr http://www.islam-guide.com/fr/more-information-islam.htm http://www.franceinfo.fr/liste/Islam    

Islam

La Mecque: Que signifie Islam? Le mot arabe ‘Islam’ signifie simplement ‘soumission’ ...

Sionisme et Judaïsme? Palestine?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme Qu’est-ce que le sionisme? Beaucoup de gens qui se prétendent « ...

Hijab

Pourquoi le voile dérange t-il? Je pense que seul le voile ...

La fin du monde

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم Ce qui signifie : « L’heure du jour ...

Issa Ibnou Maryam Alis Jésus était bien musulman

Chapitre 163 de l’évangile de Barnabé Jésus s’en alla avec ses ...

Notre prophète Muhammad à lui bénédiction et salut

Le fondateur Le fon­dateur de la religion musulmane s’appelle Muhammad (ou ...

Le coran miracle

Le miracle du Coran Le Coran a été révélé sur une ...

Souvenirs des 1ers sarrasins de Touraine

Assalamoualikom mon frère Nabil. Que de bons souvenirs. Alhamdoulileh l’Amour de Dieu ...

La vie

  Qu’est-ce que la vie? C’est un clin d’œil. L’œil se ferme ...

Athéisme

Athéisme. Croire ou ne pas croire. « Quand une vague les recouvre ...

La Main De Fatma

Voici le mal, souvent il est chez nous dans nos ...

DES CRIS DANS LE DESERT DES... |
chleuheasy |
Entraide Maroc 2014 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Genre Recherche Education L...
| Bercantour
| Le bonheur,une chance pour ...